Les idées reçuessur les petites
fuites urinaires

Il y a beaucoup de confusion à propos des petites fuites, et des millions de femmes pensent qu'elles sont les seules au monde à en avoir. C'est l’une des nombreuses idées reçues à ce sujet.

Cliquez pour voir six idées reçues à propos des moments Ooups :

Si j'ai eu, une fois, une petite fuite urinaire, j'en aurai toujours…

FAUX : pour la plupart des femmes, les faiblesses du plancher pelvien sont temporaires (survenant le plus souvent après la grossesse), et peuvent être corrigées par des exercices de rééducation du périnée visant à renforcer ces muscles.

Je vais devoir tirer un trait sur ma vie sociale…

FAUX : ce n’est pas parce que vous avez de petites fuites urinaires occasionnelles que vous devez mettre votre vie sociale en suspens. Nous comprenons que la situation peut être embarrassante et susciter l'inquiétude (particulièrement au début), mais vous n'êtes pas seule ! Les petites fuites urinaires sont aussi fréquentes que le rhume des foins ! C'est pourquoi nous avons développé la gamme lights by TENA, des produits fins, et un emballage discret, pour vous sentir libre dans votre tête comme dans votre corps !

Ma vie sexuelle va être affectée

FAUX : il est extrêmement rare de subir une perte de contrôle de la vessie au cours d'une relation sexuelle. En effectuant les exercices de musculation de votre périnée, vous pouvez éviter les petites fuites urinaires et ressentir davantage de plaisir ! (il s’agit des mêmes muscles)

Je vais devoir limiter les liquides dans mon alimentation

FAUX : il est très important que vous ne fassiez pas l'erreur de boire moins. Notre corps a besoin de liquide afin de ne pas se déshydrater. Boire moins de liquide engendrerait une urine plus concentrée, ce qui irriterait votre vessie et vous donnerait envie d'aller plus souvent aux toilettes. Par conséquent, vous devez continuer à boire et vous hydrater.

Je vais devoir arrêter de fumer

FAUX : il est évident que nous serions ravis que vous arrêtiez, mais fumer ne provoque pas de petites fuites urinaires. Toutefois, cela fait tousser, ce qui sollicite le périnée et peut entraîner de petites fuites (tout comme le fait de rire ou d'éternuer).

Les exercices du périnée ne fonctionnent pas

FAUX : ils fonctionnent si vous les faites correctement.Tout d’abord, Il est important de prendre conscience de son périnée pour pouvoir le maîtriser. Comment faire ?
Après avoir vidé votre vessie, installez-vous en tailleur sur le sol. Soufflez lentement par la bouche tout en contractant le périnée. Répétez 10 fois l’exercice, 5 secondes de contraction, 10 secondes de décontraction. C’est aussi simple que ça !
Pour de nombreuses femmes, le renforcement des muscles du plancher pelvien permet d’éviter les petites fuites urinaires. Il vous suffit de réaliser les bons exercices, et de continuer à les faire régulièrement pour voir des résultats. Dès trois à six mois, vous en constaterez déjà les premiers effets positifs