Comment éviterles petites fuites
urinaires ?

Si vous êtes enceinte, la première chose dont vous devez vous assurer, aussi étrange que cela puisse paraître, est qu'il s'agit bien d'urine. Si le liquide qui s'échappe de votre corps est transparent et sans odeur, il pourrait s'agir de liquide amniotique. Si tel est le cas, contactez immédiatement votre médecin

Exercez votre plancher pelvien

Vous en avez entendu parler, vous avez lu des articles à leur propos, mais les faites-vous ?
Avoir un périnée tonique est le meilleur moyen d’éviter les petites fuites urinaires. Presque toutes les femmes, et particulièrement les jeunes mamans venant d’accoucher, vous diront qu'elles avaient les meilleures intentions du monde pour rééduquer leur périnée, mais qu'elles ont laissé tomber. Ne faîtes pas cette erreur ! C'est un effort vraiment simple et vous serez étonnée des résultats. Alors n’abandonnez pas !

Par précaution, prenez l'habitude de faire vos exercices du périnée ou de croiser vos jambes lorsque vous êtes sur le point de tousser, d'éternuer, quand vous vous apprêtez à soulever une charge lourde ou quand avez envie de rire.
En suivant ces quelques conseils, vous pourrez facilement éviter les désagréments liés aux petites fuites urinaires.

Entraînez votre vessie pour éviter les fuites urinaires

Pour ce faire, buvez six à huit verres d'eau par jour et retardez la miction de cinq minutes lorsque vous avez une envie pressante. Cela sera un peu inconfortable mais essayez de le supporter. Chaque jour, buvez plus d'eau et retardez un peu plus la miction, en visant un délai de 15 minutes. Votre vessie devrait commencer à contenir plus de liquide et vous devriez uriner moins souvent. Trop de femmes pensent que si elles réduisent la quantité de liquide ingéré, elles réduiront le besoin d'uriner.
C'est faux. En réduisant la quantité d'eau que vous buvez, vous risquez une déshydratation et votre urine devient plus concentrée. Cela irrite la vessie et augmente le besoin de se soulager.

Adaptez votre alimentation

Ce que vous ingérez peut avoir un impact direct sur la problématique des fuites urinaires, alors prenez soin de votre alimentation. Apporter quelques changements peut aider à réduire les symptômes et maîtriser le besoin d’uriner.
Comme l’excès de certains agrumes, boissons gazeuse et alcool, la caféine et la théine irritent la vessie qui peut se contracter et provoquer de petites fuites; limitez en la consommation à 4 tasses par jour. Ayez également un régime équilibré en mangeant fruits, légumes et céréales complètes.  Une alimentation équilibrée évite la constipation, également facteur de petites fuites.